RSS

Archives de Tag: thanksgiving

Black Friday ou Cyber Monday ?

Avant de pouvoir répondre à cette difficile mais néanmoins cruciale question, je vous présente ces deux concepts, très populaires aux États-Unis.

Black Friday est le jour suivant Thanksgiving et marque traditionnellement le début de la saison des achats de Noël. En ce jour de soldes géantes, de nombreux magasins ouvrent leurs portent plus tôt (vers 4h du matin, et pour la première fois cette année dès minuit). L’origine du nom serait apparue à Philadelphie dans les années 60, et le black ferait référence aux écritures comptables. En effet, les comptes étaient écrits en rouge, car déficitaires, toute l’année jusqu’à ce fameux vendredi ou les ventes explosaient et permettaient de sortir du rouge. On utilisait alors de l’encre noire.

Cyber Monday est un terme marketing désignant le lundi suivant Thanksgiving. Cette « tradition » est bien plus récente. Elle date de 2005, lorsque Shop.org (qui fait partie de la National Retail Federation) utilisa cette expression dans un communiqué de presse, expliquant que 77% des vendeurs en lignes voyaient leur chiffre d’affaires augmenter considérablement ce jour là. Depuis, les sites ont suivi le mouvement et proposent des soldes sur Internet. CNN disait même ce matin que les bargains (bonnes affaires) pourraient durer toute la semaine.

Alors que préférez-vous : vous lever tôt et suivre la masse dans les magasins, ou coller votre nez à votre écran en espérant que le site ne plantera pas au moment de votre paiement ?

 
5 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2011 dans US culture

 

Étiquettes : , , , , ,

Notre Thanksgiving

N’ayant pas de famille aux États-Unis, nous avons déroger à la règle en célébrant Thanksgiving entre amis. Une excellente idée !

Pendant que nos hôtes s’attèlent en cuisine à faire rôtir la dinde, les invités arrivent les bras chargés de plats home-made. On en salive d’avance, mais il faudra attendre un peu… Qu’à cela ne tienne, un verre de bourbon, de vin ou de bière, devant le match de football américain, permet de prendre son mal en patience. Go Pakers!

Lorsque le buffet est enfin dressé, c’est un plaisir pour les yeux, et les papilles : dinde et sa sauce, casserole de haricots verts, purée de patate douce gratinée au marshmallow, lentilles, salade épicée de quinoa (plat péruvien), houmous au poulet (plat saoudien)… Les estomacs étant bien remplis, nous avons décidé de faire un tour au parc avec les frisbees et la balle de rugby. Un petit break avant le dessert !

En parlant de dessert, il n’y en avait pas qu’un. Tarte aux pommes, tarte à la citrouille, cookies à la citrouille et aux pépites de chocolat, tarte aux mûres, tarte aux noix de pécan, gâteaux aux dates. On a fait le plein de sucre pour affronter l’hiver !

Et si vous souhaitez vous aussi avoir un avant-goût de Thanksgiving, je mets à votre disposition mes recettes secrètes pour réaliser deux incontournables de la cuisine traditionnelle : pecan pie, pumpkin chocolate chip cookies. Bon appétit !

 
5 Commentaires

Publié par le 26 novembre 2011 dans Divers, US culture

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Thanksgiving

Sortez la dinde du four et apportez la purée ! Vous l’aurez compris, c’est Thanksgiving, l’une des fêtes les plus importantes aux États-Unis. Mais savez-vous d’où vient cette tradition ?

En décembre 1620, une centaine de Pères pèlerins (terme désignant les extrémistes religieux fuyant la répression de l’église anglicane) débarquèrent du Mayflower et fondèrent la colonie de Plymouth. Mais les débuts furent difficiles : aucune connaissance sur ce nouveau monde, la plupart ne sont pas agriculteurs, l’hiver est rude… Au printemps 1621, 46 des 102 pèlerins étaient morts.

Ces derniers ne durent leur salut qu’à l’intervention de Squanto, un Amérindien qui, à la grande surprise des pèlerins, parlait anglais pour avoir été capturé par des marins anglais en 1614. Pas rancunier, Squanto et sa tribu, les Wampanoag, leur donnèrent de la nourriture, puis leur apprirent à pêcher, chasser et cultiver le maïs.

À l’automne 1621, la première récolte fut excellente. Le gouverneur décréta alors trois jours d’action de grâce (attitude de reconnaissance envers Dieu) et invita le chef des Wampanoag, Massasoit, et 90 de ses hommes à venir partager leur repas. Durant ce festin, des dindes sauvages et des pigeons furent offerts.

Hélas, cette harmonie ne dura pas longtemps. À la mort de Massasoit, la situation se dégrada, et en 1676, les colons voulurent désarmer les Wampanoag. Ne voulant pas se laisser faire, ils furent poursuivis. Metacomet, le successeur de Massasoit, fut noyé, écartelé, et son crâne exposé sur une pique à l’entrée du village des pèlerins pendant 25 ans.

Depuis ces évènements, Thanksgiving a connu des formes et des dates différentes. On retiendra maintenant que le dernier jeudi de novembre est consacré à une fête familiale autour d’une table bien chargée (ou devant le match de football américain). Notez que la veille, le président américain gracie une dinde (si, si) et que le vendredi (également férié) tout le monde se précipite dans les magasins pour bénéficier de supers prix.

Quant à nous ? La suite demain…

 
3 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2011 dans US culture

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :