RSS

Archives de Tag: enfance

Mac-and-cheese

Non, le hamburger n’est pas le plat national des États-Unis. Les Américains raffolent d’abord (ou ex æquo) du mac-and-cheese, un mets traditionnel de pâtes et de fromage devenu récemment tendance, avec des restaurants qui lui sont totalement consacrés.

Ce plat, que les Américains mangent du berceau à la tombe, est composé de pâtes (le plus souvent des coquillettes ou des macaronis) avec une béchamel au fromage (typiquement du cheddar), de la moutarde, du paprika, le tout surmonté de fromage râpé. Vous l’aurez compris, ce plat est riche, très riche.

C’est ce qu’on appelle une comford food (une nourriture-réconfort), car c’est un plat qui vient de l’enfance et qui est facile et pas cher à réaliser. D’ailleurs, nul besoin d’être un vrai cordon-bleu pour préparer cette recette : dans tout supermarché, ce macaroni and cheese diner s’étale sur les rayons où domine la boîte bleue de Kraft Foods (encore lui, cf. Croquez les 100 ans d’Oreo), qui a inventé le plat en paquet avec la sauce en poudre à diluer dans du lait en 1937.

Roi des petits budgets, le mac-and-cheese est aussi à la carte des restaurants chics, où il peut être servi avec des demi-homards ou des lamelles de truffes, pour amener élégance et raffinement à ce plat de ménage. Il se prête aussi aux variations les plus incongrues, comme le suggère le site de cuisine www.endlesssimmer.com qui le transforme en sushi, en hamburger ou en pizza.

Ce plat est tellement sacré aux USA, que son origine reste floue. Certains disent que la recette remonte au Moyen-Âge, et assurent qu’on en trouve trace dans des livres de cuisine du XIVe siècle en Italie. D’autres, affirment que ce plat existe depuis plus longtemps que le hamburger ou le hot-dog, et que Thomas Jefferson l’a servi en 1802 à la Maison Blanche.

J’ai tenté l’expérience mac-and-cheese une fois. Peut-être qu’avec du vrai fromage…

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le 4 mai 2012 dans Boire et manger, US culture

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Fruit Loops

Cette semaine, en faisait les courses je me suis offert un petit plaisir. Pas un morceau de brie Président à 12$, mais un paquet de Fruit Loops. Souvenez-vous…

Les Fruit Loops sont des céréales de la marque Kellog’s, qui se présentent sous la forme de petits anneaux de couleurs vives au goût fruité. Inventées en septembre 1963, elles ont pour mascotte (le personnage figurant sur chaque paquet de Kellog’s) un toucan nommé Sam. Tout jeune Français des années 80-90 qui se respecte en a mangé pour son petit-déjeuner. Mais c’était avant le drame bien entendu.

En effet, à la fin des années 90, Kellog’s décide de retirer Fruit Loops du marché français. La raison ? Un flop commercial contrairement à l’engouement suscité outre-Atlantique. Nous vivons depuis dans la nostalgie de ces anneaux acidulés… Heureusement, des solutions existent : les acheter sur le site My American Market (pour la modique somme de 8€99, sans frais de port), se rendre dans un pays étranger qui en possède encore (USA, Allemagne, Philippines…), ou acheter une pâle imitation chez Lidl.

Pour ma part, j’ai eu la chance de replonger en enfance… Mais non ce n’est pas chimique ! Regardez-moi toutes ces belles couleurs complètement naturelles. D’ailleurs, j’ai lu dans un article local, qu’il fallait manger des rainbow meals (plats contenant les couleurs de l’arc-en-ciel, le vert étant les légumes, le rouge la viande…) pour être en bonne santé. Voila qui est fait !

 
4 Commentaires

Publié par le 21 mars 2012 dans Boire et manger, Divers

 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :