RSS

The Parisian Diet

24 Juin

Depuis quelques semaines, les magazines féminins sont nombreux à nous parler de ces 3 kilos en trop à perdre avant l’été. Et bien cette année, le régime phare aux États-Unis, c’est The Parisian Diet (le régime parisien). Et l’auteur de cette méthode n’est autre que le médecin nutritionniste le plus médiatique : Jean-Michel Cohen. Selon lui, le surpoid aux USA est une maladie sociétale qui pourrait se soigner, en partie, en adoptant des habitudes françaises.

Les différences d’alimentation USA-France

Premier constat du spécialiste : chez nos amis d’outre-Atlantique, les gens aiment en avoir pour leur argent. L’origine des larges portions dans les assiettes ne vient donc pas de leur appétit gargantuesque mais de la chaîne économique. Les industries alimentaires américaines produisent plus, incitant les habitants à se nourrir de grandes quantités de produits souvent gras et sucrés. Un trop que l’on retrouve aussi au restaurant, où par exemple le verre de vin contient entre 180 et 200 ml, contre 120-140 ml en France (une différence de l’ordre de 48-63 calories).

La seconde divergeance est liée au principe fondamental de la vie selon les Américains. Ils ne se battent pas avec leurs poids mais avec leur notion de liberté : « je veux manger ce que je veux, quand je veux et avec qui je veux. » Une vision incompatible avec le régime qui impose contrôle et discipline. De leur côté, les Français structurent leur quotidien autour de l’alimentation : petit-déjeuner, déjeuner et dîner. Ils respectent des horaires fixes, un cadre et un entourage. Ce que l’auteur défini comme le style de vie à la parisienne.

Les conseils

diet_secret_imgAu dela du programme en trois phases proposées par notre #1 French Nutrinionist, on peur retenir 10 Parisians’ diet secrets.

  1. Enjoy your food. Les Parisiens ont un moment et un lieu pour chaque repas. Savourez chaque bouchée.
  2. Take time to eat. Les Français consacrent au minimum 20 minutes à leurs repas. Ne mangez pas à votre bureau, et n’hésitez pas à vous lever 20 minutes plus tôt pour prendre un bon petit-déjeuner.
  3. Size matters. Les portions en France sont biens plus petites qu’aux USA. L’accent est mis sur la saveur, la texture et la présentation, plustôt que sur la quantité.
  4. Don’t watch TV while eating. Les Français préfèrent manger dans la cuisine ou sur la table de la salle-à-manger, pas devant la télé. C’est parce que vous ne portez pas votre attention sur ce que vous avaler.
  5. Be active. Les Parisiens restent actifs car il est facile de marcher (ou de prendre le vélo) pour aller quelque part. De même, ils préfèrent prendre les escaliers plutôt que d’attendre l’ascenseur.
  6. Stay fresh. Dans la cuisine française, les produits frais sont la normes.
  7. Drink water. La croyance populaire qui veut que les Français boivent un verre de vin à midi et le soir est vrai, mais ils ne boivent que de l’eau le reste de la journée. Dixit les sodas et les jus.
  8. React quickly. Les Français sont de grands gourmants et ils aiment se faire plaisir avec une collation ou un bon repas. Mais après chaque écart, ils font attention pendant quelques jours et reprennent tout de suite de bonnes habitudes alimentaires.
  9. Enjoy cooking. En France, on adore se cuisiner des petits plats simples avec des produits frais. C’est bien meilleur que de prendre des produits déjà préparés ou que de se faire livrer.
  10. Rediscover fruits. Grâce à toutes les techniques de cuisine (pocher, ragoût, au four…), les fruits et les légumes ne deviennent jamais ennuyeux.

Mouai… les conseils sont bons (et valables pour tous), mais je suis sceptique sur l’aspect « typiquement français » de la chose. Enfin, pour une fois que nous ne souffrons pas de French bashing

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 24 juin 2013 dans Boire et manger, US culture

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

4 réponses à “The Parisian Diet

  1. mathrobin (@mathrobin)

    24 juin 2013 at 09:58

    Il est vrai que les rayons de plats préparés ne font pas fureur et que nous mangeons malgré tout des croissants à un euro l’unité tous les matins…
    Dis donc, il n’a pas peur des généralités lui 😉

     
    • Lorène

      24 juin 2013 at 10:04

      Ben non…
      Tout est bon pour faire du fric !

       
  2. Thérèse

    25 juin 2013 at 12:02

    voila un régime qui me parait sympathique et surtout qui n’est pas trop farfelu. Le plaisir de manger demeure et la convivialité est préservée, donc c’est un régime plaisant qui peut peut être marcher et qui du moins n’est pas néfaste.

     
  3. Birgit

    9 juillet 2013 at 11:58

    Eh oui, nous aussi, nous faisons alors diet parisien depuis nous vivons en France 🙂 Par rapport en Allemagne, notre poids reste stable malgré tout de repas à la cantine d’Institut, des restos, de notre propre cuisine. La nourriture est plus fraîche ici, a de bonne qualité et est plus variée que chez « nous ». Merci Lorène pour cet article!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :