RSS

Envie de jouer ?

28 Mar

Ce week-end, nous avons suivi la masse pour nous rendre dans les salles obscures. En effet, vendredi sortait le premier volet de l’adaptation de la trilogie The Hunger Games : romans d’anticipation pour young adults (jeunes adultes, comprendre ado) de Suzanne Collins, qui ont rencontré un énorme succès lors de leur sortie en 2008, 2009 et 2010. Bref, l’un des films les plus attendus outre-Atlantique cette année.

Sur les ruines d’une Amérique disparue, la République de Panem s’est construite. Le Capitol y règne sur 12 districts. Chaque année, une jeune fille et un jeune homme de chaque district sont tirés au sort pour participer aux Hunger Games (jeux de la faim), un immense jeu de télé-réalité. Dans une arène géante, les 24 participants doivent s’entretuer, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Quand sa petite soeur Prim est sélectionnée, Katniss se porte volontaire pour la remplacer. Commence alors une aventure haletante.

Le scénario qui peut rappeler celui de Running man (1987) ou de Battle Royale (2000), s’en éloigne en allant au au-delà des murs de l’arène. En plus du principe des jeux du cirque modernisés (Panem Et Circenses, disaient les Romains), le film aborde sans condescendance le totalitarisme, la lutte des classes ou encore la manipulation des médias. Politique, action, suspens, triangle amoureux, tout y est, mais on sent que Gary Ross (également réalisateur de l’excellent Pleasantville) s’autocensure afin d’éviter que le film soit interdit au public visé. Ainsi, la façon de filmer les combats rapprochés épargne au spectateur la vision d’une boucherie, et sollicite d’avantage son imagination.

Cette frilosité est compensée par le jeu des acteurs, où les grands noms (Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Lenny Kravitz, Stanley Tucci et Donald Sutherland) côtoient de nouvelles têtes. La révélation du film est bien évidemment Jennifer Lawrence (qui a grandit à Louisville, Kentucky), espoir du cinéma US repérée dans Winter’s Bone (et multirécompensée pour cette prestation), puis apparue dans X-Men: First Class et The Beaver.

Vous l’aurez compris, nous sommes loin de Twilight et de sa guimauve, et on peut d’ores et déjà s’attendre à une trilogie réussie.
♥♥♥♥

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 28 mars 2012 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

4 réponses à “Envie de jouer ?

  1. mathrobin (@mathrobin)

    28 mars 2012 at 07:15

    Je l’ai vu aussi, honnêtement, il est pas mal du tout mais bon, désolé, Battle Royal reste le maître du genre^^

     
  2. Thérèse

    30 mars 2012 at 06:33

    On devrait faire une version avec des séniors, ça pourrait être marrant non ? C’est l’idée que Canal lançait ce matin.

     
    • Lorène

      30 mars 2012 at 07:20

      Pas bete… et puis ca resoudra le probleme des retraites 😉

       
  3. sindy

    12 avril 2012 at 07:08

    Les 3 bouquins sont haletants!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :