RSS

I want to believe

16 Mar

Aux États-Unis, la religion joue un rôle majeur, en particulier dans la vie sociale et politique de la nation (événements communautaires, débat sur le droit à l’avortement, bible dans les tables de nuit des hôtels…). De fait, ne pas avoir de religion est assez mal perçu, et j’ai dû me justifier à plusieurs reprises de mon manque de foi. Finalement, après 28 années de vide spirituel, je viens enfin de trouver une religion qui me correspond : le Pastafarisme.

Le symbole du pastafarisme, une parodie de l’ichtus chrétien (poisson).

Le Pastafarianism, encore appelé Chrurch of the Flying Spaghetti Monster (Église du Monstre en Spaghettis volant), est une parodie de religion née en 2005 d’une lettre ouverte de Bobby Henderson à l’État du Kansas. Il protestait contre la décision du Comité d’éducation de permettre l’enseignement du créationnisme dans les cours de science au même titre que la théorie de l’évolution. Dans sa lettre, Henderson parodie le concept de créationnisme (la terre n’a que quelques milliers d’années et nous descendons tous d’Adam et Ève) en professant sa foi en un dieu créateur surnaturel dont l’apparence serait celle d’un plat de spaghettis et de boulettes de viande. Il demande alors à ce que le Pastafarisme reçoive la même durée d’enseignement que le créationnisme et la théorie de l’évolution.

Rapidement cette lettre devient un phénomène Internet. Henderson décide alors de présenter les croyances pastafariennes sur son site, où il se décrit comme un prophète, et dans un livre intitulé The Gospel of the Flying Spaghetti Monster, une sorte de bible/coran/torah.

Dogmes religieux

La croyance centrale est qu’un Flying Spaghetti Monster (FSM), invisible et indétectable, a créé l’univers après avoir beaucoup bu. L’ivresse du Monstre est la raison pour laquelle la Terre n’est pas parfaite. De plus, toutes les preuves suggérant la validité de la théorie de l’évolution ont été créées par le Monstre pour nous induire en erreur et tester la foi des pastafariens.

Le vendredi est un jour saint et les prières se terminent généralement par Ramen (parodie de Amen, sachant que les ramens sont des nouilles japonaises). Le souhait à un autre pastafarien peut être adressé comme suit : May you be touched by His Noodely Appendage (Puisse Son appendice nouillesque te toucher) ou May the Pasta be with you (Que la Pâte soit avec toi).

Les pirates sont des êtres divins et les premiers pastafariens. La mauvaise image des pirates que nous avons (voleurs, tueurs…) est de la désinformation répandue par les théologiens chrétiens. En réalité, ils étaient des explorateurs pacifiques répandant la bonne parole et distribuant des friandises aux enfants.

L’inclusion des pirates dans la Pastafarisme remonte à la lettre originelle de Henderson afin d’illustrer que la corrélation n’implique pas la causalité. Il avance que le réchauffement planétaire, les tremblements de terre, les cyclones et les autres désastres naturels sont une conséquence directe du nombre décroissant de pirates depuis les années 1800. Un graphique accompagnant la lettre montre que pendant que le nombre de pirates diminuait, la température mondiale augmentait. Il se moque ainsi de certains groupes religieux qui suggèrent que le nombre croissant de désastres, de famines et de guerres est provoqué par le manque de respect et de prières envers leur divinité. En 2008, Henderson interpréta l’accroissement de la piraterie dans le Golfe d’Aden comme une preuve supplémentaire, car la Somalie est le pays qui a le plus grand nombre de pirates et les plus basses émissions de gaz à effet de serre.

En août 2005, le designer suédois Niklas Jansson créa une adaptation de la Création d’Adam de Michel-Ange en remplaçant Dieu par le FSM. Celle-ci devint et continue de rester l’image de référence du Pastafarisme.

Fêtes religieuses

Vers la période de Noël, les pastafariens célèbrent Holiday (vacances en français). Comme ils rejettent tout dogme et formalisme, il n’y a aucune obligation particulière lors de ce jour.

Lors de Pessa’h (la Pâque juive, Passover en anglais), les pastafariens célèbrent Pastover, une fête au cours de laquelle ils mangent de grandes quantités de pâtes, principalement des spaghettis, car c’est ce qui se rapproche le plus de leur dieu. Ils échangent des histoires sur le Monstre et participent au rituel de Passage du Bandeau, au cours duquel chacun porte tour à tour le bandeau et racontent comment ils ont été touché par Son appendice nouillesque.

Ramendan est similaire au Ramadan musulman mais au lieu de prier et de jeûner, les pastafariens passent plusieurs jours à ne manger que des ramens instantanées en souvenir de leurs années d’étudiants.

Enfin, même si l’International Talk Like a Pirate fut établi avant que Bobby Henderson n’ait envoyé sa lettre, les pastafariens l’ont adoptée comme l’une de leurs fêtes. Tous les 19 septembre, ils s’habillent en costume de pirates et parlent comme eux afin de célébrer les origines de leur foi.

Influence

En décembre 2007, l’Église du FSM reçoit le crédit d’avoir dissuadé le comté de Polk (Floride) d’adopter de nouveaux standards d’enseignement de la théorie de l’évolution (le comité d’éducation voulait aussi introduire la notion de créationnisme).

En mars 2007, Bryan Killian, un étudiant de Caroline du Nord fut suspendu pour avoir porté un costume de pirate. Killian protesta en avançant que la suspension violait le premier amendement qui protège la liberté de religion et d’expression. Il déclara : « Si c’est en quoi je crois, peu importe la stupidité de la croyance, je dois pouvoir l’exprimer comme je le souhaite ». Cependant, l’école rejeta le fait que la foi de Killian ait joué un rôle dans sa suspension et cita la perturbation de la classe et l’insolence comme raisons de l’exclusion.

En mars 2008, les pastafariens de Crossville (Tennessee) furent autorisés à construire une statue du FSM dans la zone d’expression libre du jardin du palais de justice. Elle fut par la suite retirée, avec toutes les autres statues, après la controverse qu’elle suscita.

En juillet 2011, après 3 ans de démarches, un autrichien nommé Niko Alm obtient le droit de porter une passoire sur la photo d’identité de son permis de conduire. Il a été autorisé à porter cette coiffe inhabituelle car elle est considérée comme un accessoire directement lié à la pratique du Pastafarisme. Il souhaite maintenant faire une demande afin que l’Église du FSM soit officiellement reconnue en Autriche.

Intéressé ?

Pour rejoindre la Pastafarism, il vous suffit simplement de vous auto-déclarer pastafarien. Par ailleurs, comme nous sommes très ouverts (nous ne sommes pas contre les religions, mais contre les stupidités dites ou faites au nom de la religion), vous avez le droit de cumuler vos croyances. Ainsi vous pouvez être chrétien/musulman/juif/hindou et pastafarien en même temps.

Une fois membre, vous pouvez répandre nos idées en utilisant librement l’emblème du pastafarisme (t-shirts, posters, déguisements…), ou en prenant des sightings (photos où le FSM apparaît sous diverses formes, prouvant ainsi son existence).

Rejoignez-nous !

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 16 mars 2012 dans Divers, US culture

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

6 réponses à “I want to believe

  1. Hélène

    16 mars 2012 at 09:37

    J’ai bien ri!!

     
  2. Silvano Desbois

    17 mars 2012 at 14:54

    Mdr 😀

    On est libre dans le choix des boulettes ?

     
    • Lorène

      17 mars 2012 at 22:32

      Bien sûr, et la sauce aussi. C’est une religion très « aware ».

       
  3. Thérèse

    18 mars 2012 at 10:56

    les pirates du monde entier vont se régaler d’être ainsi mis à l’honneur ….pirates du Golf de Guinée, de Somalie,.. réjouissez vous !

     
  4. Simone Carlier

    21 avril 2012 at 10:07

    Et Belle et le clochard. Ne sont -ils pas une superbe représentation des pastafariens?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :