RSS

Les parents français sont-ils les meilleurs ?

13 Fév

C’est en tout cas ce que pense Pamela Druckerman, auteure de Bringing up bébé (Élever bébé), paru la semaine dernière aux États-Unis. Un livre qui fait déjà beaucoup de bruit.

Pamela Druckerman raconte son initiation à l’éducation à la française comme un roman autobiographique. C’est l’histoire d’une journaliste célibataire entièrement dévouée à son métier qui se fait brutalement licencier, épouse un Britannique et quitte Manhattan pour le suivre à Paris. De sa grossesse aux 6 ans de sa fille aînée, en passant par la naissance de ses jumeaux et la crise de son couple qui en découle, Pamela Druckerman décrit son long parcours de mère et de femme, en immersion complète.

La grossesse, l’allaitement, la nourriture, l’autorité, les relations sexuelles des parents, le système des crèches et des maternelles… tout est passé au crible. Et la conclusion est sévère pour ses compatriotes : nous nous en sortons bien mieux. Les petits Français font leurs nuits à deux mois et demi (un an aux USA), mangent de tout et à des heures régulières, sont polis (bonjour, s’il-te-plaît, merci, au revoir), grâce à des mamans patientes et toujours minces. Pamela Druckerman tente d’expliquer son constat par un bon sens naturel chez les Françaises d’aujourd’hui, et revient sur les origines de notre mode de pensée parentale à travers Jean-Jacques Rousseau ou encore Françoise Dolto. Une vision un peu trop idyllique ?

En tout cas, les parents américains, déjà interpellés par un livre sur l’éducation stricte d’une Tiger Mom (de Amy Chua), réagissent depuis de plusieurs façons, d’autant que ce modèle de rêve est perçu comme une critique de l’éducation américaine de la part d’un pays considéré comme snob. « Je crois qu’on peut apprendre de chaque culture concernant l’éducation », affirme, conciliante, Sarah Maizes, créatrice du site spécialisé http://www.mommyliteonline.com. D’autres sont sarcastiques: « Nos gamins, une fois grands, les sortiront probablement d’une autre guerre ! », s’exclame John Rice dans un blog du Wall Street Journal, alors que Avner Mandelman demande pourquoi les Français « n’ont-ils pas plus de prix Nobel ? » Pour Dolores DiBiase, s’exprimant dans un blog du Huffington Post, « on pourrait apprendre pas mal des Français » en matière de services sociaux.

Pour approfondir le sujet, je vous propose de lire l’interview de Nathalie Monsaint-Baudry, essayiste française naturalisée américaine, auteure de Française et Américaine, l’interculturalité vécue.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 13 février 2012 dans Livre, US culture

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Une réponse à “Les parents français sont-ils les meilleurs ?

  1. Thérèse

    14 février 2012 at 01:51

    une journaliste américaine loue notre système éducatif, c’est déjà jouissif en soi, je n’irai donc pas plus loin dans la polémique : »quelle est la meilleure éducation »..

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :