RSS

Driver’s License : oui, mais

13 Jan

Deux jours avant Noël, nous avons obtenu un nouveau sésame : un permis de conduire américain. Rien d’étonnant, direz-vous, puisque l’on avait déjà notre permis français depuis quelques années. Et bien sachez que ça se mérite.

Notre histoire remonte à quelques mois, lorsque nous nous étions renseignés sur le sujet. La majorité des étrangers ayant leur permis d’origine peuvent conduire aux États-Unis pendant une durée de 90 jours maximum. Une fois le délais passé, ils ne disposent que de 30 jours pour obtenir un permis local. Les personnes dont les pays ont signé l’accord de Genève, bénéficient quant à elles de 11 mois supplémentaires. Étant Français, nous faisons partie de ces heureux élus, et avons donc tardé à entamer la procédure (c’est laaarge).

En fouillant un peu plus sur le net, je découvre que la France et le Kentucky on signé un accord de réciprocité (information confirmée sur le site de notre consulat). Cela signifie qu’un Français résidant au Kentucky, peut demander à échanger son permis FR contre un permis KY via un simple formulaire. Et inversement. Ravie de la nouvelle, je me suis rendue au bureau correspondant : le County Clerk. Une fois au guichet, je demande gentiment comment faire pour procéder à cet échange. Mon interlocutrice me regarde avec des yeux ronds, avant de me répondre qu’elle ne voit absolument pas de quoi je parle. J’insiste donc pour parler à sa responsable, qui me ressort le même discours.

Bien plus tard (je vous avais prévenu que l’on avait tardé), je décide de contacter directement le Transportation Cabinet de Frankfort. Voila ce qui en ressort : officiellement cet accord de réciprocité existe bien, mais depuis 2001 le Kentucky ne le respecte plus. Il faut donc passer par la procédure normale réservée aux non US-citizens, ou aliens (oui, nous sommes des gens venus d’ailleurs). La démarche consiste donc à remplir un dossier, passer un test de vision, un test écrit et un test de conduite. Ça me rappelle le bon vieux temps…

Profitant de ma période de vacances, je me suis rendue le 21 décembre dernier au Clerk County. J’avais avec moi tous les documents nécessaires pour que mon dossier soit accepté rapidement. Mais n’ayant qu’un visa J-2 dépendant, je ne peux rien faire sans les papiers de mon mari (qui est J-1). Je retourne donc a la maison.

De retour au clerk, je donne mes papiers et ceux de Guillaume. Tout va bien, jusqu’au moment où je tends le justificatif de domicile (un courrier de la Sécurité sociale). L’agent ne peut l’accepter car le courrier date de plus de 60 jours. Il faut savoir que n’importe quelle enveloppe contenant votre adresse postale est valable. Je suis donc à nouveau retournée à la maison chercher une carte de Noël de mes beaux-parents reçues deux jours plus tôt.

Me revoilà au bureau, et cette fois-ci tout y est. On m’envoie alors au guichet principal pour la suite. La dame et son bon accent redneck (typique des « bouseux » du sud des USA) me demande mon permis français. Une fois avoir bien rigolé (comme tout le monde ma photo est pourrie), elle me dit que je dois le faire traduire devant un notaire. Mon sang ne fait qu’un tour…

Je passe un coup de fil à Guillaume pour me plaindre de cette f****** administration. Heureusement, une fille de son département connaît un notaire sur le campus. Je les rejoins sur place, mais nous commettons une erreur. En effet, nous avons tout rempli, y compris le champ signature, sans être en face du notaire. Résultat, elle refuse de signer le document, qu’elle ne trouve pas aux normes d’ailleurs. Nous sommes alors repartis à la recherche d’un bon document vierge (vive Internet).

Tous les papiers étant en ordre, Guillaume décide de m’accompagner au clerk et d’en profiter pour remplir son dossier. 15 minutes plus tard, on nous demande si l’on veut passer les tests tout de suite. Bien que n’ayant aucune idée de ce qui nous attend (nous n’avons même pas lu le code de la route local), nous acceptons. Ni une ni deux, un policier me visse une machine sur les yeux (je dois lire les chiffres de la première ligne et dire si le point rouge est dans le rectangle bleu), puis me remet un questionnaire en français (il y a un large choix de langues). Je m’installe à côté de Guillaume pour répondre aux 40 questions (on a le droit à 8 fautes). Il faut savoir que nous sommes loin d’être les seuls dans la salle et personne ne nous surveille (« – La priorité à droite existe aux USA ? – Oui. »). En 5 minutes le QCM est rempli et remis au policier. Il prend son stylo rouge et fait les corrections, avant de le passer au broyeur. « You’ve passed. » Il nous donne alors rendez-vous pour le lendemain afin de passer le test de conduite. Ça va vite !

Le jour J, Guillaume se lance en premier. J’attends donc patiemment (15 min) dans la salle d’examen que mon tour arrive. Quand enfin je m’assoie au volant de notre voiture (il faut venir avec son véhicule, celui d’un proche ou une location), j’essaie de reprendre les bons vieux réflexes de l’auto-école : ajuster son siège, bien tourner la tête, garder les deux mais sur le volant… Et lorsque je mets le point mort au feu rouge, l’inspecteur me dit de mettre la première car il y a un risque de confusion des vitesses au démarrage (il se moque de moi, M. je n’ai jamais conduis de voiture manuelle ?). Et arrive le moment fatidique du créneau. Je le réussi en un coup et suis à 2 centimètres du trottoir (trop fière). Et bien, il me dit que j’ai touché l’herbe et que c’est éliminatoire, mais me donne une seconde chance. Ainsi, je fais le deuxième créneau à l’arrache en laissant 30 centimètres sur le côté et il est ravi.

Bref, nous avons réussi tous les deux et sommes ressortis avec notre feuille d’évaluation qui indique les point à améliorer (lol). Il ne nous reste plus qu’a payer le permis (20$, renouvelable tous les cinq ans) et à faire un sourire à l’appareil photo (le permis est imprimé aussitôt). Le parcours du combattant est fini… quoique l’on doit renouveler notre permis en même temps que notre visa, autrement dit dans deux mois.

Publicités
 
9 Commentaires

Publié par le 13 janvier 2012 dans Formalités

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

9 réponses à “Driver’s License : oui, mais

  1. Jul

    13 janvier 2012 at 08:29

    Roooh la misère !!!

     
  2. Lili

    13 janvier 2012 at 08:37

    Coucou petite Alien !!!
    Dans deux mois, il faut recommencer ?!?
    Pas mal le coup de la carte de Noël comme justificatif !
    Je me suis fait une image de vos aventures avec le policier & Cie… très far west 😉
    Bisous les nouveaux chauffeurs US !

     
  3. Lili

    13 janvier 2012 at 08:37

    PS : elle est très bien ta photo !!!!

     
    • Lorène

      13 janvier 2012 at 08:50

      C’est grace a la dame qui m’a dit : « Can you smile honey? » 😉

       
  4. Elisabeth ANGLA

    13 janvier 2012 at 17:34

    Ah oui dis donc pas mal le coup du justificatif… et de l’herbe aussi… ici à 30m du trotoir tu te fais jeter!!

     
  5. Thérèse

    14 janvier 2012 at 03:36

    au moins aux états unis ils ne doivent pas avoir nos mines patibulaires de tristounets, un sourire ça change tout !

     
    • Lorène

      14 janvier 2012 at 09:40

      Même pas. Mais des amis américains nous ont dis que le clerk c’était l’enfer pour tout le monde.

       
  6. TERRANTI

    14 janvier 2012 at 04:17

    OUAOU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Quand je pense que la majorité des français se plaignent de notre système administratif et ses lenteurs …..
    Perplexe, la carte de Noel comme justificatif de domicile , je vais tenter pour inscrire mon dernier dans un collège hors de notre secteur et je te TAC !!

    Touché l’herbe , enfin respect pour la nature Lorène !!!

    après coup vous avez du bien vous rigoler , c’est au moins ça !

     
  7. rita

    16 février 2012 at 12:31

    tu as pus rester calme, rien qu’en le lisant je sentais monter l’adrénaline. Plus jamais je ne me plains de notre administration.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :