RSS

Où est mon gel hydroalcoolique ?

12 Sep

Cette fois, c’est du sérieux. Finies les folies, exit les zombies : le thriller bactériologique de Steven Soderbergh propose une fiction parfaitement réaliste.

Contagion suit la rapide progression d’un virus mortel, qui tue en quelques jours. Alors que l’épidémie se propage à grande vitesse, la communauté médicale mondiale tente, dans une course effrénée contre la montre, de trouver un remède et de contrôler la panique qui se répand encore plus vite que le virus. Les gens eux se battent pour survivre dans une société qui se désagrège.

Ce récit parfaitement réalisé – et qui évoque Traffic du même créateur – ne s’inscrit pas dans la lignée des films « catastrophe ». Rien n’est laissé au hasard. Les plans s’enchaînent à la perfection, nous amenant dans divers pays, jouant sur les histoires des uns et des autres, suivant la pandémie du début à la fin.

Quant au casting, il est composé de bon très acteurs (dont 4 oscarisés) : Gwyneth Paltrow, Matt Damon, Jude Law, Lawrence Fishburne, Jennifer Ehle, Marion Cotillard, Kate Winslet, Bryan Cranston… Et chacun y joue son rôle : père de famille, épidémilogiste, bloggeur, malade, militaire…
♥♥♥♥♥

Le mot de DocGuigui : ♥♥♥♥♥

Mouais. Pour ma part, je n’ai pas été très emballé. Peut-être que le film me rappelait trop le boulot … Hottes stériles, centrifugeuse, sac à autoclave etc … tout y passe. Les américains sont tellement balèzes qu’ils élucident la structure de chaque protéines virales par cristallographie en seulement quelques jours (trop fort !!) et oh ?! surprise ! Les particules virales s’enclenchent parfaitement avec les cellules du système nerveux humain, « comme une clé dans une serrure » (ça c’est vraiment original pour un virus). Ensuite, pas de grosse surprise, un vilain virus, des gentils docteurs (mais non, mais non, on est des gentils docteurs et on partagera le vaccin …). Néanmoins, l’histoire est bien menée avec de nombreux points de vue différents, ce qui offre une petite originalité au film.

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 12 septembre 2011 dans Cinéma

 

Étiquettes : , , ,

6 réponses à “Où est mon gel hydroalcoolique ?

  1. Thérèse

    13 septembre 2011 at 00:09

    entre les 2 commentaires je crois parvenir à ma faire une idée assez juste du film.
    Doc Guigui est quelque peu » déformé » par sa formation qui lui fait perdre un peu son âme d’enfant et notre rédactrice en chef semble bon public.
    Mais si le film passe à Malabo, j’irai c’est certain !

     
  2. Sylvain Desbois

    13 septembre 2011 at 02:42

    « On est des gentils, on n’aime pas les méchants virus …. »

     
  3. Marko

    13 septembre 2011 at 22:54

    You know I read something this summer where anti-bacteria gels are less effective than washing your hands with plain old soap. 😉

     
    • Lorène

      14 septembre 2011 at 06:00

      Really? Well, I have to take my washbowl and soap with me 😉

       
  4. stuntilivier

    16 septembre 2011 at 09:33

    Ce film a tres mauvaise press a Hong Kong. A priori la facon dont est decrite la ville ne ressemble pas vraiment a la realite. Encore un film que je vais devoir aller voir. (On attendra surement le bluray)

     
    • Lorène

      16 septembre 2011 at 10:12

      Je pense savoir pourquoi le film n’y est pas bien vu. Mais je ne dirai rien (pas envie de spoiler le film).

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :