RSS

Au shaker, pas à la cuillère

22 Août

Non, je ne vais pas à nouveau vous parler de cocktails. L’alcool est à consommer avec modération… En revanche, je vous emmène faire un petit voyage dans le temps et l’espace : bienvenue à Shaker Village of Pleasant Hill. Direction Harrodsburg (KY) pour visiter un village pas comme les autres, celui des Shakers. De qui ?

Les Shakers sont les membres d’une branche du protestantisme issue des Quakers, née au début du XVIIIe siècle. En 1774, Ann Lee et 8 compagnons quittent l’Angleterre, où ils sont persécutés, pour rejoindre l’Amérique et y vivre leur foi librement. Une fois à New York, ils se séparent pour créer de nouvelles communautés Shaker. Le mouvement connaît un succès rapide et connaît son apogée au milieu du XIXe siècle (25 villages et 4 000 membres). Mais le déclin suit de près, et aujourd’hui il ne reste plus que trois Shakers.

Les Shakers -ils tirent leur nom des mouvements qu’ils effectuaient en dansant, lors des services religieux- vivent dans le respect de certains principes fondamentaux :
– les hommes et les femmes sont égaux mais doivent vivre dans le célibat et la chasteté. Tous sont frères et sœurs, enfants de Dieu. Par conséquent, les couples mariés sont démariés, et la pérennité de la communauté repose sur les nouvelles adhésions et l’adoption d’enfants ;
– il n’y a pas de biens individuels. Chaque nouveau membre donne tout ce qu’il possède à la communauté (argent, terres, bétail) ;
– la communauté est divisée en « familles » (entre 20 et 40 personnes), elle-même gérée par quatre « leaders » (deux hommes et deux femmes) ;
– le travail est aussi source de spiritualité. Les Shakers fabriquent eux-mêmes tous les objets d’usage quotidien, avec pour objectif, comme dans toutes les choses de leur vie, une utilité et une perfection maximales. Ils sont d’ailleurs réputés pour la qualité et le style de leur mobilier ;
– contrairement à d’autres communautés religieuses, les Shakers sont très ouverts aux nouveautés techniques. Ainsi, ils ont créé des objets désormais entrés dans l’usage quotidien, tels que les pinces à linge, la scie circulaire, l’hélice à vis ou le balai plat.

À proximité de Pleasant Hill, qui fut le plus grand village Shaker du Kentucky (250 bâtiments et près de 500 membres lors de son âge d’or), se trouve la Kentucky River. L’occasion de monter à bord du Dixie Belle Boat et de faire un tour.

« The Kentucky River, she is… » (j’imite le guide… bref). La rivière parcoure 418 km et passe par Frankfort (capitale du Kentucky) avant de se jeter dans l’Ohio. On y trouve plus de 210 espèces de poissons différentes, et elle est assez propre pour alimenter plusieurs villes, dont Lexington, en eau potable. Elle est également surplombée par le High Bridge. Ce pont pas comme les autres, fut construit en 1851 pour que les trains puissent passer la rivière. Il était alors le plus large (314 m) et le plus haut (84 m) pont traversant une rivière navigable. En 1929, il a subi de nouveaux travaux pour accueillir une deuxième voie de chemin de fer.

Cliquez sur les photos pour une petite visite guidée.

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 22 août 2011 dans Tourisme

 

Étiquettes : , , , , ,

3 réponses à “Au shaker, pas à la cuillère

  1. tonton Serge

    23 août 2011 at 02:39

    Merci pour cette belle visite guidée. (avec les photos en plus, svp)
    Comme quoi l’histoire des EUA ne se résume pas seulement aux histoires de cows boys et d’indiens. Cela me rapelle notre séjour dans une ville mormonne il y a quelques années.

     
  2. Thérèse

    26 août 2011 at 03:25

    tout comme Tonton Serge, j’ai beaucoup apprécié la visite en photo.Merci car pour moi Quakers signifiait céréales.

     
    • Lorène

      26 août 2011 at 09:36

      Ha ha, moi aussi. D’ailleurs elles sont très bonnes (surtout avec les pépites de chocolat…hum).

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :