RSS

Mickey Mousse

03 Août

Dessin réalisé par Guillaume P. Robin – 2011

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé… à consommer avec modération etc… etc….

Bon, assez parlé de bourbons ou de voitures, il est grand temps de vous faire partager mes découvertes sur la fermentation de l’orge au pays de l’oncle Sam.

Tout d’abord un point très très négatif : les bières light aux couleurs flashy faisant plus penser à de l’eau pétillante qu’à de la bière. Le marché semble dominé par ces boissons dont on voit les pubs et enseignes partout. Une grande partie du rayon de supermarché leur est consacrée. En tête de liste : Bud Light (comprenez Budweiser light), sous-marque de la célèbre Budweiser déjà peu gouteuse.  Bud Light se veut être une bière jeune, fraiche et même… sexy (suffit de voir les filles en bikinis qui en font la promotion) avec un faible taux d’alcool (4,2%). Bud light se trouve également sous la déclinaison Lime, qui lui permet d’avoir (c’est déjà ça) le goût de citron (chimique bien sûr). Dans le genre « pas fort » la Bud Select  (4,3 % ou sa version light 2,3%) offre néanmoins un goût amélioré.

Guillaume P. Robin 2011

Heureusement, pour les connaisseurs et personnes avides de bonnes bibines, Budweiser se rattrape en offrant une autre bière, la American Ale, ayant du goût et un degré d’alcool plus élevé (5,1%). Ale désigne (et pas seulement aux USA) une bière réalisée à l’aide d’orge germé (malt) dans un processus de haute fermentation. Pour cela, le Kentucky, et plus particulièrement Lexington, offrent 3 bières : la Kentucky Light (forcément), la Kentucky Ale et l’excellente Kentucky Bourbon Barrel Ale. Après la fermentation, cette bière est vieillie dans des futs de bourbons en provenance directe (quelques heures à peine après avoir été vidés) d’une distillerie voisine. La petite brasserie, en place à Lexington vend sa bière dans le Kentucky et quelques états avoisinants. Voici une occasion de vous présenter le label Kentucky Proud, marquant le terroir et le savoir vivre de l’État et caractérisant bien la Kentucky Ale. Les grandes surfaces offrent aussi l’opportunité d’acheter de bonnes bières comme la Michelob Amber Rock.

Pour conclure, je vous présente ici The beer trappe, un bar à bière Lexingtonien arborant une collection impressionnante de bières venues des quatre coins des USA et du monde. L’occasion de déguster d’excellente bières américaines comme la Great Lake ou la Russian River (troubles, sombres, amers et alcoolisées… un régal).

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 3 août 2011 dans US culture

 

Étiquettes : , , , , , ,

5 réponses à “Mickey Mousse

  1. Estelle

    3 août 2011 at 09:03

    Houlàlà, promets-moi, Gruikounet, si jamais un jour tu te détournes de la recherche…… de ne pas te reconvertir dans la BD!
    Par contre je dois dire que tu m’as mis l’eau à la bouche avec ta Kentucky Bourbon Barrel…. Hum, à Apéro Time moins deux heures, comment vais-je m’en sortir????

     
    • docguigui

      4 août 2011 at 10:26

      T’aimes pas mon dessin ?? J’ai mis du temps à le faire, alors si, je ferais de la BD ! Et pour l’apéro, je te recommande un bon vin blanc licoreux bien frais…

       
  2. Sylvain Desbois

    5 août 2011 at 13:58

    A la tienne mon pote 😀

     
  3. François

    7 août 2011 at 02:38

    Ah ce DocGuiGui, quel puits ………… de bière !!!
    Pour avoir partagé avec lui un petit moment kentuckien, je partage absolument son avis éclairé sur la fadeur générale des bières américaines, mais aussi, au risque de l’incohérence, sur la qualité de la Kentucky Bourbon Barrel Ale. Il faut dire qu’avec un aussi joli nom !!!
    Pour ma part, je vous conseille de commencer votre soirée (vers 18 heures !!) par une pinte de KBBA (OK ?), afin de se préparer les papilles à une dégustation à l’aveugle ….. de Bourbons !!
    A la santé de DocGuiGui et de tous ceux qui nous sont chers !!!

    François

    N.B : je n’ai rien contre non plus la suggestion d’un bon verre de vin blanc liquoreux bien frais …..

     
  4. Annick Robin

    17 août 2011 at 06:09

    Pour avoir testé le bar à bières avec Doc Guigui, je n’ai pas eu la joie de goûter les bières non jouteuses américaines Je n’ai vraiment pas eu de chance sur ce coup là, je suis passée entre les gouttes lights. Par contre après le bar à bières pas besoin de dégustation de Bourbon, il faut garder cela pour une autre soirée. Dure dure la vie au Kentucky.

    Par contre, j’ai eu le déplaisir de goûter le vin français pour le 14 Juillet … vraiment pas bon et le rhum … pardon l’essence à brûler, heureusement que Guigui se débrouille en matière de Mojito !!!!

    Comme François, je n’ai rien contre un verre de vin blanc liquoreux bien frais….

    Bises à tous.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :